Campagne DGT

de mesures en META

 

La Direction Générale du Travail confie au Syrta le soin de coordonner la « Campagne de prélèvements et de mesures des fibres d’amiante en milieu professionnel ».

 

Août 2009 - La Direction Générale du Travail (DGT) donne suite aux recommandations de l’AFSSET de février 2009 en déclenchant une campagne de mesures des niveaux de concentration de toutes les catégories de fibres d’amiante émises lors d’interventions sur des Matériaux et Produits Contenant de l’amiante.

 

Cette campagne a pour objectif de compter, selon la méthode « META » - Microscopie Electronique à Transmission Analytique - le nombre de fibres d’amiante émises lors d’opérations de retrait réelles en distinguant les fibres « classiques » (dites « OMS ») seules prises en compte dans la réglementation actuelle, les fibres courtes (FCA) et les fibres fines (FFA), puis de comparer les valeurs collectées sur les trois types de fibres et d’établir les éventuels rapports entre ces valeurs en fonction de la nature des matériaux et des méthodes de traitement.

La Direction Générale du Travail (DGT) a élaboré, avec le concours de l’institut national de recherche et de sécurité (INRS), du laboratoire d’étude des particules inhalées de la ville de Paris (LEPI) et de la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), un protocole fixant les modalités de mise en œuvre des prélèvements et des analyses de cette campagne.

 

Ce Protocole décrit en particulier les 25 couples « Matériaux/Techniques de traitement » ou « Situations Identifiées » devant faire l’objet de prélèvements d’air sur opérateurs, en situation réelle de traitement, de retrait, ou d’intervention de maintenance sur des matériaux susceptibles de libérer des fibres d’amiante.

 

La Direction Générale du Travail qui pilote ce dispositif a confié :
• l’analyse et la synthèse des données rendues anonymes avant exploitation à l’INRS ;
la coordination opérationnelle et administrative de cette campagne au SYRTA, Syndicat du Retrait et du Traitement de l’Amiante et des autres polluants.

Celui ci assurera la collecte, la transmission des informations et la gestion de la campagne entre et auprès de toutes les parties prenantes :

◊ Les entreprises concernées, membres du SYRTA, tous acteurs du secteur du désamiantage et de la dépollution, et les entreprises membres des autres Fédérations concernées susceptibles d’être concernées : FFB (Fédération Française du Bâtiment), FNTP (Fédération Nationale des Travaux Publics) et FNADE (Fédération Nationale des Activités de Dépollution et de l’Environnement), …
Les laboratoires accrédités et agréés par le ministère de la santé en charge des prélèvements et analyses de cette campagne ;
◊ Les spécialistes amiante de l’INRS, du LEPI et de la CNAMTS, conseils de la Direction Générale du Travail pour cette campagne ;
◊ Et la Direction Générale du Travail et ses services.

 

Conçue pendant l’été 2009, cette campagne, d’une durée de 6 mois environ, entre en phase de tests préliminaires de mise au point des outils et supports de travail en novembre pour parution du rapport 3 mois après la remise des résultats complets à l’INRS, après validation de la DGT.

 

Les résultats de cette campagne alimenteront la réflexion du ministère chargé du travail sur les évolutions réglementaires nécessaires pour prendre en compte les recommandations de l’AFSSET de février 2009 en matière d’analyse de l’amiante en milieu professionnel, et de septembre 2009, en matière de valeur limite d’exposition professionnelle (VLEP).


Télécharger
Télécharger